Tableau de bord du financement de Charlevoix

Charlevoix Dashboard

La Déclaration de Charlevoix sur l'éducation de qualité pour les filles, les adolescentes et les femmes dans les pays en développement de juin 2018 représente un effort conjoint des dirigeants des pays du G7 pour améliorer la situation des femmes et des filles dans les contextes humanitaires et de développement. En se concentrant à la fois sur le démantèlement des obstacles à l'éducation et sur l'amélioration de la qualité de l'éducation, le G7 s'est engagé à promouvoir et à améliorer les résultats d'apprentissage tant pour les personnes réfugiées que pour les communautés d'accueil, tout en s'efforçant de réduire le temps pendant lequel les enfants et les jeunes, en particulier les filles, ne sont pas scolarisés en raison des conflits et des déplacements.

Les dirigeants du G7, reconnaissant que l'égalité des sexes est fondamentale pour la réalisation des droits humains, se sont engagés à :

  • Combler l’écart en termes d’accès à l’éducation pendant les conflits et les crises, ainsi que pour les personnes réfugiées et déplacées à l’intérieur du pays, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des camps, en s'efforçant de réduire la durée pendant laquelle les situations de conflit et de crise empêchent les enfants et les jeunes, en particulier les filles, d'aller à l'école.
  • En améliorant la coordination entre l’assistance humanitaire et la coopération au développement en faisant des partenariats avec des organisations humanitaires et de développement clés, comme par exemple le Global Partnership for Education (Partenariat Global pour l’Éducation) et Éducation Sans Délai afin d’assurer l’engagement pour l’égalité des sexes. 

La Déclaration de Charlevoix sur l'éducation de qualité a constitué une étape importante de sensibilisation à l’échelle mondiale conduisant à un investissement historique dans l’éducation et l’apprentissage des filles et des femmes dans des situations de conflits et de crises. Lors du 44e Sommet des dirigeants du G7, l’Union européenne, l’Allemagne, le Japon, la Grande-Bretagne et la Banque mondiale se sont engagées à verser 3,8 milliards de dollars canadiens — ou 3,1 milliards de dollars états-uniens — pour soutenir les engagements de Charlevoix. Plus tard dans l’année, lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Danemark, les Pays-Bas, la Norvège et le Qatar se sont engagés à verser 527 millions de dollars canadiens supplémentaires, soit 426 millions de dollars états-uniens. L’Allemagne s’est engagée à verser 70,3 millions d’euros en 2019, ce qui a porté le montant total promis à 4,4 milliards de dollars canadiens ou près de 3,6 milliards de dollars états-uniens.

Cette page Web contient des informations générales sur le tableau de bord et sur son accès, ainsi que des réponses aux questions fréquemment posées (FAQ) ci-dessous.

Contenu et méthodologie

Quel est l’objectif du tableau de bord ? Le tableau de bord du financement de Charlevoix a été élaboré pour promouvoir la transparence et la responsabilité concernant les engagements pris à l’égard de la Déclaration de Charlevoix sur l'éducation de qualité par les dirigeants du G7 et les partenaires de financement.

Quels sont les renseignements contenus dans le tableau de bord ? Le tableau de bord interactif permet de visualiser les fonds promis et versés par les donateurs et les partenaires de financement à l’appui de la Déclaration de Charlevoix sur une éducation de qualité. Il illustre les flux de financement des donateurs et des partenaires de financement aux régions, aux pays et aux partenaires de mise en œuvre. Il fournit également des informations sur les domaines d’intérêt du projet, sur les populations desservies et sur les principaux projets. Enfin, le tableau de bord donne un aperçu des réalisations au regard des engagements historiques de Charlevoix en faveur de l’éducation des filles et des femmes.

Quel financement est inclus dans le tableau de bord ? Les données collectées représentent les engagements faits par les donateurs et les partenaires de financement en 2018 et 2019 envers la Déclaration de Charlevoix ainsi que les versements correspondants. Le tableau de bord n’inclut pas tous les fonds pour l’éducation et la formation des filles et des femmes dans des situations de conflits et de crises. En fait, de nombreux donateurs ont depuis apporté plus de fonds à l’éducation des filles et des femmes que ce qu’ils et elles avaient promis à Charlevoix. Vu sa portée et son objectif, le présent tableau de bord prend en compte le financement de Charlevoix uniquement à titre de mécanisme de suivi et de responsabilité relatif à la Déclaration de Charlevoix. Si vous souhaitez apprendre davantage sur des financements et initiatives plus larges de ces donateurs et partenaires de financement en matière d’éducation des filles, veuillez consulter les sites Web suivants : 

Quelle est la période considérée dans le tableau de bord ? Au vu de leur disponibilité au moment de la création du tableau de bord, les données couvrent la période de juin 2018 à décembre 2020, à l’exception de celles du ministère des Affaires mondiales du Canada, qui, en raison des dates de clôture des exercices financiers et des cycles de production de rapports, s’étendent jusqu’au 31 mars 2021. Il est intéressant de souligner que certains donateurs et partenaires de financement ont honoré leurs promesses financières même avant décembre 2020. La page d’accueil du tableau de bord (voir ci-dessous) comprend des remarques mises en évidence*** sur les particularités de chaque donateur.

Quels sont les projets inclus dans le tableau de bord ? Toutes les données et les informations du projet ont été rapportées par les donateurs et les partenaires de financement de Charlevoix eux-mêmes, selon leur propre système de suivi des fonds promis et des dépenses au regard du financement de Charlevoix. Comme les approches de programmation sensibles au genre varient, il en va de même pour les projets représentés dans ce tableau de bord. Certains projets ciblent exclusivement les apprenantes, d'autres soutiennent les filles et les garçons en mettant l'accent sur l'équité entre les sexes et en s'attaquant aux obstacles à l'apprentissage liés au genre. Tous les projets inclus soutiennent et encouragent une programmation de l'éducation tenant compte du genre. Les partenaires de mise en œuvre ont eu la possibilité d’examiner et de valider les données de leur projet avant la publication du tableau de bord, et ce, sous la coordination de leur donateur ou de l’INEE directement.

Le tableau de bord ne rend-il compte que des financements destinés aux contextes humanitaires ? Dans la Déclaration de Charlevoix sur la qualité de l'éducation, les dirigeants du G7 se sont engagés à ​​« investir dans l'éducation de qualité des filles, des adolescentes et des femmes dans les pays en développement, y compris dans les situations d'urgence et dans les États fragiles et touchés par des conflits. » Conformément à cet engagement, ce tableau de bord comprend des projets mis en œuvre dans des contextes humanitaires et de développement. Comme indiqué ci-dessus dans la section « Quels financements sont inclus dans le tableau de bord ? », de nombreux donateurs ont donné plus à l'éducation des filles que ce qu'ils et elles avaient promis à Charlevoix en 2018. Compte tenu de l'orientation du Groupe de référence de l'INEE sur l'éducation des filles en situations d'urgence, pour ce tableau de bord, de nombreux bailleurs de fonds ont fait état de projets qui mettent spécifiquement en avant l'éducation des filles dans les contextes humanitaires. 

Dans quelle mesure les fonds versés par les donateurs de Charlevoix par l'intermédiaire d'ESD et du GPE ciblent-ils les filles ? Bien qu’ESD et le GPE ne reçoivent pas de fonds Charlevoix réservés à l'éducation des filles de la part des donateurs, les deux organisations s'engagent à faire progresser l'égalité des sexes dans l'éducation et utilisent ces ressources en conséquence.

Les investissements d’ESD visent à atteindre 60 % des filles de l'enseignement préscolaire jusqu’à l’enseignement secondaire. Tous les investissements pour les interventions de premières urgences (First Emergency-Response - FER) et les Programmes de résilience pluriannuels (PRP - Multi-Year Resilience Programme - MYRP) ont intégré la dimension de genre dans toutes les stratégies d'intervention ainsi qu'au moins une intervention ciblée sur le genre. 

Les investissements du GPE visent à soutenir les filles et les garçons de manière égale, avec une estimation de 50 % du financement soutenant l'éducation des filles en supposant les éléments suivants :

  • tout le financement des donateurs de Charlevoix engagé en 2018 a été déployé entre 2018 et 2020,
  • les fonds ont été utilisés proportionnellement au déploiement global pour ces années,
  • le montant moyen des subventions déployées nécessaires pour soutenir un enfant est égal entre les filles et les garçons.

Quelle est la devise utilisée ? Les engagements initiaux de Charlevoix ont été exprimés dans différentes devises. En vue de la cohérence des données, les engagements ont été convertis en dollars américains. Les conversions ont été calculées selon le taux de change de 2020 de USIRS.

Qui a élaboré le tableau de bord du financement de Charlevoix ? Le tableau de bord a été conçu par le Groupe de référence de l’INEE sur l’éducation des filles en situations d’urgence. Les données ont été fournies par les donateurs et les partenaires de financement de Charlevoix. Elles ont été ensuite vérifiées par les partenaires de mise en œuvre. Le processus d’élaboration du projet a été dirigé par le Secrétariat de l’INEE. Les données ont été collectées et visualisées par InformEd International. Le soutien au tableau de bord est assuré par Affaires mondiales Canada.

Cliquez ici ou sur l’image ci-dessous pour accéder au tableau de bord

Charlevoix Dashboard

Foire aux Questions

Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions fréquemment posées (FAQ) sur le tableau de bord du financement de Charlevoix. Si aucune réponse ne répond à votre question, veuillez nous contacter à l’adresse suivante : girlseducation@inee.org.

Comment puis-je visualiser le tableau de bord ? Ce tableau de bord a été conçu pour être visualisé en plein écran sur un ordinateur. Sur un appareil plus petit (tablette ou téléphone mobile), certaines informations peuvent ne pas s’afficher correctement.

Puis-je visualiser le tableau de bord sur un téléphone ou une tablette ? Ce tableau de bord a été conçu pour être visualisé en plein écran sur un ordinateur. Si vous le visualisez sur un appareil plus petit, (tablette ou portable), certaines informations peuvent ne pas s’afficher correctement.

Je ne peux pas avoir une vue d’ensemble du tableau de bord à l’écran. Ce tableau de bord a été conçu pour être visualisé en plein écran sur un ordinateur. Essayez de passer votre navigateur en plein écran ou d’actualiser la page. Le chargement des données peut parfois prendre du temps, soyez patient lorsque vous passez d’une page à l’autre.

Le contenu du tableau de bord est-il téléchargeable ? Non. Par mesure de protection et de sauvegarde des données, elles ne sont pas téléchargeables.

Mon organisation reçoit des fonds d’un donateur ou d’un partenaire de financement. Pourquoi mon projet n’est-il pas représenté dans le tableau de bord ? Le tableau de bord inclut seulement des projets financés dans le cadre des engagements de Charlevoix. Il ne comprend ni l’aide globale des donateurs à l’éducation des filles ni celle à l’éducation en situations d’urgence. Les donateurs ont déterminé quels projets sont financés en vertu de la Déclaration de Charlevoix et conformément à leur propre système de suivi financier. Si vous avez d’autres questions, veuillez en faire part à girlseducation@inee.org.

Le projet de mon organisation figure dans le tableau de bord, mais les données sont erronées.  Pouvez-vous les mettre à jour ? Nous vous recommandons de vous adresser directement par courriel au donateur qui soutient votre projet et d’envoyer une copie de votre message à girlseducation@inee.org pour que nous puissions suivre votre demande.

GAC LogoL’aide au tableau de bord est assurée par Affaires mondiales Canada. Pour plus amples informations sur le partenariat entre Affaires mondiales Canada et INEE, veuillez contacter girlseducation@inee.org.