Groupes de référence de l'INEE

Groupe de référence sur l'éducation en situations d'urgence des filles

Le groupe de référence de l’INEE sur l’éducation en situations d’urgence des filles sert à élever le niveau d'éducation des femmes et des filles dans les situations d'urgence et à améliorer les liens entre l'aide humanitaire et la coopération au développement par l'offre d'une éducation de qualité, sûre et sensible au genre, et à plaider pour la redevabilité et la transparence des engagements en faveur de l'ESU des femmes et des filles.

Dans la Déclaration de Charlevoix en 2018 sur une éducation de qualité pour les filles, les adolescentes, et les femmes dans les pays en développement, les dirigeants du G7 se sont engagés à :

  • Combler l'écart existant dans l'accès à l'éducation pendant les conflits et les crises, et pour les réfugiés et les personnes déplacées à l'intérieur du pays, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des camps : Nous nous efforcerons de réduire le temps pendant lequel les situations de conflit et de crise empêchent les enfants et les jeunes, en particulier les filles, d'aller à l'école. Nous encourageons, en vue de les améliorer, les possibilités d'éducation et les résultats d'apprentissage pour les personnes réfugiées, les personnes déplacées à l’intérieur de leur pays et les jeunes filles et femmes autochtones, y compris dans les communautés d'accueil et d'origine.

  • Améliorer la coordination entre l'aide humanitaire et la coopération au développement : Nous nous associons aux principaux organismes humanitaires et de développement et aux gouvernements hôtes pour promouvoir une meilleure coordination entre ces organismes. Nous garantissons l'engagement en faveur de l'égalité entre les sexes et donnerons la priorité à l'amélioration de l'accès des filles et des femmes à une éducation de qualité dès les premières étapes de l'intervention humanitaire et des efforts de consolidation de la paix, tout en soutenant les écoles en tant qu'espaces sûrs pour les enfants.

En soutien à l'engagement quatre de Charlevoix, le Groupe de Référence de l'INEE sur l'éducation en situations d'urgence des filles sert de plate-forme d'échanges stratégiques sur la Déclaration de Charlevoix. Le groupe de référence partage des informations et des ressources qui soutiennent la redevabilité et la transparence des engagements en faveur de l'ESU des femmes et des filles afin « d'améliorer le recueil, le suivi, l'analyse, la publication et le compte rendu des progrès en matière de participation, de finalisation et d'apprentissages, de formation et d'emploi des jeunes filles et des femmes dans le domaine de l'éducation. »

Le travail du groupe de référence est axé sur 2 objectifs majeurs :

  • Plaider pour la redevabilité et la transparence des engagements pris en faveur de l'ESU des femmes et des filles, tels que décrits dans la Déclaration de Charlevoix
  • Amplifier le corpus de données probantes sur les engagements de la Déclaration de Charlevoix et pour l'éducation des filles en situations de crise

Cette initiative rassemble les principales parties prenantes dans le domaine du genre et de l'éducation en situations d'urgence, met en avant les meilleures pratiques et fournit des ressources accessibles aux membres de l'INEE afin de garantir une programmation ESU de qualité, sûre et équitable pour les femmes et les filles.

Engagements de la Déclaration de Charlevoix

Les engagements suivants ont été pris à l'égard de la Déclaration de Charlevoix et de l'éducation des femmes et des filles dans les contextes de développement et humanitaires. Le Groupe de Référence encouragera la production de rapports réguliers sur ces engagements comme une contribution essentielle au suivi des engagements énoncés dans la Déclaration de Charlevoix.

Le Canada investit 400 millions de dollars canadiens sur trois ans, en plus des 180 millions de dollars fournis en janvier 2018 au Partenariat Mondial pour l'Éducation pour 2018-2020. [juin 2018]

Le Danemark a promis 185 millions de USD $ sur 3 ans au Partenariat Mondial pour l'Éducation (PME), 30 millions de USD $ au Fonds Éducation Sans Délai (ECW - Education Cannot Wait), et 17 millions de USD à l'UNICEF pour les programmes de l'éducation des filles. [septembre 2018]

L'Union Européenne investit 72 millions d'€ sur trois ans pour soutenir l'éducation des filles sur le budget de l'assistance humanitaire. [juin 2018]

La France s'est engagée à fournir 200 millions d'€ au Partenariat Mondial pour l'Éducation pour soutenir l'éducation des filles et aider à renforcer les systèmes d'éducation dans les pays en voie de développement. [février 2018]

L'Allemagne a promis 75 millions de $ USD. [juin 2018]

Le Japon investit 200 millions de $ USD dans une éducation de qualité pour les filles et les femmes, y compris dans les situations d'urgence ou dans les États touchés par un conflit ou fragiles. [juin 2018]

Les Pays-Bas ont promis 100 millions d'€ au PartenariatMondial pour l'Éducation et 15 millions d'€ pour le Fonds Éducation Sans Délai (ECW). [septembre 2018]

La Norvège a promis 40 millions de $ USD pour l'éducation pour 2018-2019.  [septembre 2018]

Le Qatar s'est engagé à assurer l'éducation d'un million de filles d'ici 2021, en soutien à la Déclaration de Charlevoix.  [septembre 2018]

Le Royaume-Uni investit 187 millions de Livres Sterling, ce qui s'inscrit dans le prolongement de l'annonce faite par l'ancienne Première Ministre Theresa May lors de la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth en Avril, lorsqu'elle a promis 212 millions de Livres Sterling pour permettre à près d'un million de filles des pays en voie de développement de recevoir des apprentissages dans tout le Commonwealth. [juin 2018]

La Banque Mondiale investit 2 milliards de $ USD sur cinq ans. [juin 2018]

 

Membres

Le Groupe de Référence de l'INEE sur l'Éducation en Situations d'Urgence des Filles est composé d'expert·e·s techniques et de praticien·ne·s spécialisé·e·s dans l'égalité entre les sexes et l'éducation en situations d'urgence, dont des représentants de :

  • Global Affairs Canada (co-président)
  • Initiative des Nations Unies pour l’Education des Filles (co-président)
  • Le Centre pour l'Éducation des Filles et des Femmes en Afrique de l’Union Africain (AU/CIEFFA)
  • La Fondation Aga Khan Foundation du Canada
  • BMZ
  • Campagne pour une Éducation Populaire (CAMPE)
  • CODE Canada
  • Fondation Education Avant Tout
  • Education Sans Délai 
  • Equal Measures 2030
  • Forum des Educatrices Africaines (FAWE)
  • Rapport Mondial du Suivi sur l'Éducation
  • Partenariat Mondial pour l'Éducation (GPE) 
  • Ministère danois des Affaires Étrangères
  • Ministère des Affaires Étrangères des Pays Bas
  • Agence Norvégienne pour le Développement et la Coopération (NORAD)
  • Plan International Canada
  • Right to Play
  • Together for Girls
  • Bureau des Affaires Étrangères, du Commonwealth et du Développement de la Grande-Bretagne
  • Institut de Statistique de l'UNESCO
  • UNHCR
  • UNICEF
  • Banque Mondiale
  • Entraide Universitaire Mondiale du Canada (EUMC)
  • Vision du Monde Canada

Activités actuelles :

  • S'engager dans le Changement : Série de blogs "Les Filles de l'ESU de Charlevoix à la COVID-19" (en anglais) : Cette série de blogs encourage la responsabilité et la transparence dans les engagements et les progrès de l'ESU des femmes et des filles. La série de blogs est en cours et l'INEE invite les membres à partager les pratiques prometteuses en matière d'ESU des femmes et des filles et à décrire comment ils et elles ont adapté leurs initiatives pendant la pandémie de la COVID-19. Veuillez contacter girlseducation@inee.org si vous souhaitez soumettre un blog pour cette série.

  • Attention à l'Écart : État de l'Éducation des Filles dans les Situations de Crise et de Conflit : Un rapport annuel complet identifiant les tendances dans l'offre et la qualité de l'ESU des femmes et des filles et les lacunes dans les mécanismes actuels de rapport et de responsabilité depuis la Déclaration de Charlevoix de 2018.
     
  • Combler le fossé : Faire Progresser l'Éducation des Filles dans les Situations de Crise et de Conflit : Ce document politique résume les conclusions du rapport Attention à l'Écart et recommande des actions aux décideurs politiques pour combler les lacunes identifiées dans la prestation, le financement et les données relatives à l'éducation des filles et des femmes dans les contextes de crise.
     
  • Tableau de bord du financement de Charlevoix : Ce tableau de bord vise à amplifier la base de données probantes sur les engagements de la Déclaration de Charlevoix. Il présentera les engagements financiers et les versements des donateurs, ainsi que la mise en œuvre de ces fonds, y compris les domaines d'intervention des projets, les régions et la portée.
  • Podcast des filles de l’ESU: Cette série de podcast est une invitation large et intime pour les auditeurs et auditrices d’écouter les histoires au-delà des statistiques, racontée par les femmes et les filles qui vivent dans ces situations et qui sont derrière ces statistiques. La série présentera un éventail de perspectives sur l'éducation des femmes et des filles dans les situations de crise et de conflit et explorera le travail remarquable que les membres et partenaires de l'INEE réalisent en faveur des femmes et des filles.

CA logo

Le soutien à ce groupe de référence est assuré par Global Affairs Canada. Pour plus d'informations sur le partenariat entre Global Affairs Canada et l'INEE, veuillez contacter girlseducation@inee.org.