Peser les risques : Fermeture et réouverture des établissements scolaires dans le cadre de la COVID-19

Publié by
Alliance pour la protection des enfants dans l'action humanitaire
Réseau Inter-agence pour l'éducation en situations d'urgences (INEE)
Written by
Mark Chapple
Publié
Topic(s)
Coronavirus (COVID-19)
Protection - protection de l'enfant
Gestion de l'établissement scolaire - sécurité dans les écoles et le milieu d'apprentissage

La fermeture des écoles signifie moins d'apprentissage, et une augmentation des risques en matière de protection, en particulier pour les enfants et les jeunes en situation de crise  

CPHA-EiE Policy Paper graphic

Imaginez que vous êtes un enfant, votre école a fermé, vous êtes coincé à la maison, vous ne pouvez pas voir vos amis, vous ne pouvez pas apprendre, vous avez peur et vous vous inquiétez pour votre avenir.

Imaginez maintenant que l'école est l'endroit où vous prenez votre principal repas de la journée, l'endroit où vous obtenez du soutien pour faire face aux traumatismes que vous avez vécus, l'endroit où vous vous sentez en sécurité. 

Il ne vous est plus permis d’y accéder.

C'est actuellement la réalité de nombreux enfants et de jeunes du monde entier. Les gouvernements qui tentent de stopper la propagation de la pandémie mondiale de COVID-19 ont ordonné un niveau sans précédent de fermetures d'écoles qui, à leur apogée, ont touché jusqu'à 90 % de tous les apprenants dans le monde. Si, dans certains cas, ces fermetures ont pu être nécessaires, la décision n'a pas toujours pris en compte l'impact sur le bien-être général des enfants et des jeunes.

Nous savons que l'éducation est l'un des principaux moteurs de la lutte contre les inégalités, un moyen de favoriser la paix, de catalyser la régénération et de redonner espoir en leur avenir à de nombreux enfants et jeunes vulnérables dans le monde. L'éducation peut également fournir un environnement protecteur, un soutien psychosocial, une socialisation, une alimentation scolaire et des références vers d'autres services spécialisés de protection de l'enfance et de santé - autant de facteurs qui sont essentiels à un développement sain et holistique. 

De nombreux enfants et jeunes souffrent beaucoup des fermetures d'écoles, manquent d'apprentissage et sont exposés à d'autres risques liés à la protection de l’enfance tels que le travail des enfants, le mariage précoce, la séparation de la famille et d'autres formes d'abus, de négligence, d'exploitation et de violence. 

Les plus vulnérables de la société seront probablement les plus touchés. Si vous étiez un enfant réfugié avant la pandémie, vous étiez plus de deux fois plus susceptible qu'un non-réfugié de ne pas aller à l'école. La COVID-19 ne fait qu'aggraver la situation. Un grand nombre de ceux qui sont désormais touchés par les fermetures d'écoles - en particulier les filles - dans les pays pauvres et les contextes de crise, ne retourneront peut-être jamais à l'école lorsqu'elles rouvriront. Une étude récente de Christian Aid relève que : « L'expérience de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest montre que les fermetures d'écoles ont conduit à des taux d'abandon permanent plus élevés pour les filles et à une augmentation du travail des enfants, de la négligence, des abus sexuels, des grossesses chez les adolescentes et des mariages précoces. » Les opportunités de vie d'une génération entière risquent d'être dévastées.

Il s’avère nécessaire de prévenir la transmission de la COVID-19 pour le contenir, mais dans certains environnements à forte densité - camps de réfugiés, établissements informels, quartiers à faibles ressources - la distanciation sociale peut ne pas être pratique et la fermeture des écoles peut exposer les enfants à un risque égal ou supérieur d'infection. 

L'analyse de tous les risques et impacts dans les domaines de la santé, de l'éducation et de la protection de l’enfance doit être particulièrement contextuelle, jusqu'au niveau de l'école, entreprise rapidement et régulièrement mise à jour pour veiller à ce que les enfants et les jeunes ne soient pas encore plus désavantagés par la COVID-19. 

CPHA-EiE Policy Paper FR cover
Cliquez pour télécharger le nouveau document de politique de l'INEE et de l'Alliance.

L'Alliance et l'INEE se sont réunies pour élaborer un document d'orientation destiné à aider les décideurs à prendre ces décisions difficiles. Dans Peser les risques : Fermeture et réouverture des établissements scolaires dans le cadre de la COVID-19 — Quand, pourquoi et quels impacts ?  nous appelons les gouvernements à entreprendre une analyse holistique de l'impact sur le bien-être des enfants et des jeunes, en soulignant l'impact sur les résultats scolaires et les risques pour la protection de l’enfance engendrés par les fermetures des écoles. Celles-ci doivent être équilibrées avec une analyse de tout impact sur la transmission de la COVID-19 causé par la fermeture et la réouverture des écoles. Dans de nombreuses circonstances, la fermeture totale ou partielle des écoles peut être la bonne décision. Cependant, dans d'autres contextes, « les meilleurs intérêts pour l'enfant [et pour l'adolescent] » peuvent nécessiter la réouverture des écoles en toute sécurité.

La réouverture de l'école n'est pas une décision facile à prendre, et sauver des vies doit être une priorité, mais nous devons également donner aux enfants vulnérables la protection qu'ils méritent, ainsi que l'espoir et l'opportunité d'un avenir meilleur grâce à une éducation de qualité sûre, inclusive et équitable. 

--------------

L'Alliance et l'INEE demandent à leurs membres de diffuser ce document auprès des principaux décideurs des pays dans lesquels ils travaillent et de travailler avec eux pour effectuer l'analyse nécessaire permettant de prendre des décisions éclairées et centrées sur l'enfant, qui respectent le droit des enfants à l'éducation et à la protection.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Mark Chapple - Point focal technique, Collaboration entre la Protection de l'Enfance & l'Education dans les situations d'urgence : l'Alliance pour la Protection de l'Enfance dans l'Action Humanitaire et le Réseau inter-agences pour l'Education dans les situations d'urgence