[Nouveau rapport] L'éducation des réfugiés pendant la COVID-19 : crise et possibilités

Publié par
Réseau Inter-agence pour l'éducation en situations d'urgences (INEE)
Written by
INEE Advocacy Working Group
Publié
Sujet(s)
Agendas Internationaux - ODD, Education 2030, etc.
Coronavirus (COVID-19)
Droits de l'homme et droits de l'enfant - droit à l'éducation
Plaidoyer
Anglais
Français

Vous savez très bien comment la pandémie de COVID-19 est devenue une crise mondiale de l'éducation. Début 2020, elle a entraîné la fermeture des établissements scolaires touchant 90 pourcent de la population mondiale estudiantine. Alors que les enfants et les jeunes du monde entier continuent de subir les perturbations dans leur éducation en raison de la COVID-19, il est primordial de s'assurer que les enfants et les jeunes réfugiés ne soient pas laissés pour compte. 

 

« La COVID-19 a enlevé toutes certitudes ou capacités à développer des projets d'avenir. »

« Cette crise est un frein aux aspirations. »

-- Étudiants réfugiés, juillet 2020

 

Refugee roundtable PictureEn décembre 2019, le HCR a organisé le tout premier Forum Mondial sur les Réfugiés (GRF) dans le but de renforcer les actions visant à mettre en œuvre le Pacte Mondial sur les Réfugiés. L'INEE s'est joint au groupe des coauteurs du GRF chargés de l'éducation et a également codirigé l'équipe spéciale de l'éducation en situations d'urgence, contribuant ainsi au Cadre Mondial pour l'Éducation des Réfugiés. Parmi les quatre engagements pris par l'INEE au GRF figurait celui de « renforcer le soutien inter-agences à une éducation de qualité inclusive et équitable lors des déplacements forcés/internes par le biais d'un plaidoyer mondial, du renforcement des capacités, de la gestion des connaissances et de l'apport de preuves ».

Dans le cadre de cet engagement, l'INEE a animé en juillet 2020, avec le soutien du HCR, une série de tables rondes virtuelles en anglais, arabe, espagnol, français et portugais. Ces événements avaient pour objectif de donner la possibilité d'entendre des étudiants réfugiés et leurs enseignants parler des répercussions de la COVID-19 sur leur éducation.

Les tables rondes ont mis en lumière les expériences communes des jeunes réfugiés, y compris des obstacles encore plus nombreux à l’éducation pendant la pandémie et le désir commun de poursuivre leur éducation au beau milieu de cette situation d'urgence. Ces débats, qui ont rassemblé des jeunes réfugiés, des enseignants, des fonctionnaires du ministère de l'éducation, des acteurs de la société civile et des représentants des organismes des Nations Unies, ont appelé à des solutions pratiques pour faire face à la complexité supplémentaire de l’éducation des réfugiés pendant la COVID-19.

Les messages clés émanant des tables rondes et des réfugiés eux-mêmes sont les suivants :

   ●  Être à l'écoute des enfants et des jeunes réfugiés et leur permettre de participer aux décisions concernant leur éducation, conformément aux principes de l'engagement communautaire énoncés dans le manuel des Normes Minimales de l'INEE pour l'Éducation: Préparation, Interventions, Relèvement.

   ●  Garantir l'égalité d'accès à une éducation de qualité pour tous les enfants et les jeunes réfugiés, y compris l'accès à une éducation à distance de qualité pendant et après la pandémie de COVID-19. Le droit à l'éducation n'est pas suspendu dans les situations d'urgence ou en cas de déplacement forcé. Les réfugiés et les enfants et jeunes déplacés internes ont droit à l'éducation et à l'espoir d'un avenir meilleur.

   ●  Les gouvernements d'accueil doivent s'assurer que la documentation et la certification concernant les réfugiés et les migrants ne fassent pas obstacle à l’accès à l’éducation. Cela pourrait par exemple inclure l'adoption du Passeport de l'UNESCO des Qualifications pour les Réfugiés et les Migrants Vulnérables.

   ●  Les organismes de soutien aux réfugiés et aux migrants doivent s'assurer d'un meilleur accès universel aux technologies numériques pour les réfugiés et les migrants et d'un accès équitable aux technologies pour les filles et les femmes.

Nous vous invitons à lire le rapport complet (disponible en anglais, arabe, espagnol, français et portugais) des tables rondes et de nous rejoindre dans nos efforts continus et collectifs pour accomplir notre mission de garantir une éducation de qualité, sûre et pertinente pour toutes les personnes touchées par les situations d'urgence, y compris les réfugiés.