Note d'orientation: Les programmes d'éducation sensibles aux risques pour la résilience

Les crises – con its, catastrophes naturelles, changements climatiques et autres aléas, chocs ou stress – ont un effet destructeur sur les personnes et les systèmes et peuvent faire obstacle à la réalisation des objectifs de développement par les États. Au cours des 20 dernières années, les catastrophes naturelles ont touché environ 4,4 milliards de personnes et entraîné des pertes économiques atteignant 2 000 milliards de dollars US. Fin 2016, 65,6 millions de personnes avaient dû quitter leur foyer pour fuir la guerre, les violences et les persécutions. Les crises frappent beau- coup plus durement les enfants ; ces derniers se trouvent souvent dans l’impossibilité de satis- faire leurs besoins fondamentaux (éducation, santé et hébergement notamment). Bien que les approches actuellement déployées dans les contextes exposés aux aléas en matière de développe- ment et d’aide humanitaire jouent un rôle important dans l’amélioration des conditions de vie, les faits montrent que celles-ci sont insuffisantes pour réaliser les droits de tous les enfants. Les politiques et les programmes mis en œuvre dans l’ensemble des activités de développement et d’aide humanitaire doivent tenir compte des risques pour pouvoir renforcer la résilience des populations et mieux préparer les services sociaux à faire face aux crises cycliques.

Information sur les Ressources

Type de ressource

Manuel/Guide

Publié

Publié par

Fonds des nations unies pour l'enfance (UNICEF)

Écrit par

Cynthia Koons

Thème(s)

Education pour la construction de la paix
Education à la paix
Secteurs humanitaires - éducation