Gabon : les éducateur∙trice∙s soutiennent l’initiative gouvernementale pour une continuité pédagogique via l’éducation à distance

Publisher:
Internationale de l'éducation
Publié
Topic(s)
Coronavirus (COVID-19)
Education alternative
Education alternative - apprentissage à distance
Français

S’il∙elle∙s estiment que l’initiative de plateforme XGEST pour l’éducation à distance lancée par le ministère de ‘l’Éducation vaut la peine d’être essayée en période de COVID-19, les enseignant∙e∙s émettent de fortes réserves quant au fait que tous les élèves puissent y accèder. Il∙Elle∙s insistent donc pour un réaménagement de l’année scolaire dès que la situation reviendra à la normale.

Les cours à distance ont démarré le mardi 14 avril suite à la suspension par les autorités publiques des cours sur toute l’étendue du territoire national, en vue de préserver élèves et enseignant∙e∙s des risques d’une propagation certaine, rapide et généralisée du COVID-19 en milieu scolaire. La décision a été prise après des rencontres d'information et d'explications entre les ministres chargés de l'éducation et les partenaires sociaux, à savoir les syndicats d’enseignants et les fédérations des associations des parents d'élèves). L’objectif est de maintenir les élèves en activité et garder le lien avec les familles. Cette phase pilote va concerner dans un premier temps les élèves des classes d'examens, à savoir la 5e année du primaire (CM2), les élèves de 3e et terminale pour le secondaire.