Article de journal

Learning to Become Smart Radicals: A Regenerative Lens on the Potential for Peace and Reconciliation through Youth and Education Systems

Apprendre à devenir des “radicaux intelligents” : Une optique régénératrice sur le potentiel de paix et de réconciliation à travers les systèmes de jeunesse et d'éducation

La couverture médiatique et la politique étrangère à travers le monde diffusent souvent des messages de peur quant à la possible radicalisation de la jeune population en pleine croissance dans le monde. La résolution 2250 du Conseil de sécurité des Nations Unies et l'étude mondiale sur les jeunes, la paix et la sécurité qui a suivi (Simpson 2018) ont apporté plus de nuances à ces débats en 2015, tandis qu'une attention particulière a été accordée au potentiel de l'éducation pour soutenir l'action des jeunes en faveur de la consolidation de la paix. Dans cet article de réflexion, je vise à apporter une nouvelle perspective à la réflexion actuelle sur l'éducation en situations d'urgence et à offrir un aperçu de la manière dont une approche régénératrice de l'éducation peut contribuer à la remodeler pour préparer les jeunes générations à répondre efficacement à la consolidation de la paix et aux « défis redoutables » connexes. Je rassemble deux cadres conceptuels existants, les 4R (Novelli, Lopes Cardozo et Smith 2017) et les 4A de Tomaševski (2005 ; voir également Shah et Lopes Cardozo 2019), qui sont directement pertinents pour le domaine de l'éducation en situations d'urgence. Sur la base de ce travail conceptuel, j'adopte une optique régénératrice de la réconciliation et j'utilise un cadre de la loi des trois pour encourager une compréhension plus profonde du potentiel transgressif de l'éducation, pour inspirer des voies alternatives et réconciliatrices vers la consolidation de la paix. Je vous invite et encourage, vous, lecteur et lectrice, à appliquer ces explorations conceptuelles régénératrices à votre propre expérience. L'objectif de cette exploration conceptuelle est d'inspirer le développement de questions « intelligemment radicales », de soutenir la recherche, la politique et la conception de pratiques plus critiques et plus conscientes et, enfin, de soutenir le potentiel de transformation des systèmes d'éducation et des acteurs et actrices afin de servir plus efficacement les jeunes générations et leur permettre de répondre aux défis « globaux et locaux » de manière attentive, consciente et efficace.

DOI: https://doi.org/10.33682/3qpc-3v3y

Information sur les Ressources

Publié

Publié par

Journal on Education in Emergencies (JEiE)

Écrit par

Mieke T. A. Lopes Cardozo

Thème(s)

Education à la paix
Adolescents et jeunes
Plaidoyer