Article de journal

Critique littéraire : Making Refuge: Somali Bantu Refugees and Lewiston, Maine by Catherine Besteman

Se réfugier : les réfugiés somaliens bantous et Lewiston de Catherine Besteman

Dans sa critique de Making Refuge: Somali Bantu Refugees and Lewiston, Maine, de Catherine Besteman, Kelsey A. Dalrymple met en lumière l’importance des contextes historiques, tels que celui que Catherine Besteman présente, pour comprendre les pratiques actuelles de l’ESU. En se basant sur une étude ethnographique d’une durée de sept ans, Catherine Besteman raconte l’histoire des communautés somaliennes bantoues qui ont été déplacées et qui ont trouvé refuge dans des camps de personnes réfugiées au Kenya. Elles apportent avec elles leurs histoires d’asservissement, d’esclavage et de statut minoritaire lors de leur réinstallation et de leurs tentatives d’assimilation aux États-Unis. Kelsey Dalrymple conclut que le livre constitue un rappel important sur le rôle que l’éducation peut jouer dans la formation de l’identité des groupes de réfugiés et dans leurs changements culturels.

DOI: https://doi.org/10.33682/0et2-uvq2

Information sur les Ressources

Publié

Publié par

Journal on Education in Emergencies (JEiE)

Écrit par

Kelsey A. Dalrymple

Thème(s)

Réfugiés