Article de journal

Critique littéraire : Ceux que nous jetons sont des diamants : la recherche d’un foyer par un réfugié par Mendiant Dogon avec Jenna Krajeski

Dans sa critique de Those We Throw Away Are Diamonds: A Refugee’s Search for Home de Mondiant Dogon (avec Jenna Krajeski - non traduit), Elisabeth King met en contraste le récit à la première personne de Mondiant Dogon sur sa propre migration forcée, sa conscription et son parcours éducatif avec quelques-unes des idées reçues les plus répandues sur les personnes réfugiées et sur leurs vies. Se décrivant lui-même comme un « réfugié permanent », Mondiant Dogon force le lecteur et la lectrice à réévaluer la notion qui fait du déplacement ou de l’asile un statut « temporaire ». En ayant obtenu une maîtrise en éducation internationale à New York, Mondiant Dogon contredit l’idée que les personnes réfugiées n’ont pas d’aspiration à poursuivre des études supérieures. L’histoire de la persévérance de Mondiant Dogon, selon Elisabeth King, doit rappeler aux lecteurs et lectrices non seulement les racines du domaine de l’ESU mais aussi le travail qu’il reste à accomplir.

DOI: https://doi.org/10.33682/uf7y-qqs5

Information sur les Ressources

Publié

Publié par

Journal on Education in Emergencies (JEiE)

Écrit par

Elisabeth King

Thème(s)

Réfugiés