Rapport

Donner leur chance aux jeunes filles il: est temps d’accorder la priorité à l'éducation des jeunes réfugiées

Ce rapport appelle à un effort international d'éducation des femmes réfugiées. Selon le HCR, des millions de femmes et de filles parmi la population de réfugiés en augmentation constante dans le monde n'ont pas accès à l'éducation.

L’accès limité à l’école perpétue et amplifie les difficultés qu’ont les exilés à trouver du travail, à rester en bonne santé, à rester digne et garder espoir. Il limite également la capacité des femmes et des jeunes filles réfugiées à reconstruire une nouvelle vie, à se protéger des abus et à jouer un rôle moteur dans la vie de leurs communautés.

Pour donner aux jeunes filles réfugiées accès à une éducation de qualité, il faut agir à tous les niveaux – des ministères de l’éducation aux établissements de formation des enseignants, dans les communautés comme dans les salles de classe. Ce rapport passe en revue les stratégies permettant d’élargir l’accès à l’éducation des femmes réfugiées et demande à la communauté internationale de l’aider à concrétiser cet objectif.

Information sur les Ressources

Publié

Publié par

Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR)

Thème(s)

Réfugiés
Genre