À propos de l'INEE

Partenaires

L'INEE s'associe à plus de 130 organisations phares dans le domaine de l'éducation en situations d'urgence et au cours du relèvement après une crise. Nous collaborons avec ces organisations pour mener à bien un planning commun stratégique et promouvoir le partage des connaissances, le plaidoyer et la formation pour améliorer l'éducation lors d'une crise humanitaire. Ci-dessous sont indiqués quelques organisations et projets avec lesquels l'INEE travaille dans le cadre d'un partenariat institutionnel.

CP Alliance logoL'Alliance pour la protection de l’enfance dans l’action humanitaire

L'Alliance pour la protection de l’enfance dans l’action humanitaire (L’Alliance) aspire à un monde dans lequel les enfants sont protégés contre les abus, la négligence, l’exploitation et la violence, quels que soient les contextes humanitaires. Sa mission est de soutenir les efforts déployés par les acteurs humanitaires dans l'objectif de mener à bien des interventions de protection des enfants efficaces et de haute qualité, dans des contextes humanitaires avec ou sans présence de réfugiés.

L’Alliance, constituée d'un réseau mondial d'organismes opérationnels, d'institutions académiques, de décideurs politiques, de donateurs et de professionnels, facilite la collaboration technique inter-agences autour de la protection de l'enfance dans tous les contextes humanitaires. Elle établit des normes et des guides techniques à l'usage des différents intervenants. Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) co-dirige actuellement l'Alliance avec Plan International.

En juin 2019, l’Alliance et l'INEE ont signé une lettre d’entente (LoU) pour renforcer l’intégration des programmes d’éducation et de protection de l’enfance. Le partenariat a pour but de renforcer l'intégration de l'éducation et de la protection des enfants dans les programmes financés par Education Cannot Wait Fund (ECW) et de promouvoir plus de mécanismes de financement en faveur de ces programmes intégrés. Tous se sont mis d'accord pour coopérer dans trois domaines : (a) appui technique, (b) élaboration de matériel technique et (c) plaidoyer.

Pour de plus amples renseignements sur l'Alliance, consultez le site https://alliancecpha.org/fr

 


ECW logoEducation Cannot Wait (ECW)

 

Le fonds Education Cannot Wait, aussi connu comme Education sans délai en français a été créé pour financer l'éducation en situation de crise, il a été conçu afin de transformer le secteur éducatif mondial, en incluant à la fois les interventions humanitaires et de développement. Lancé lors du Sommet mondial sur l'action humanitaire en mai 2016, le fonds vise à apporter davantage de collaboration, de souplesse et de rapidité dans les interventions en faveur de l'éducation en situations d'urgence, afin d'assurer le respect du droit à l'éducation pour les enfants et les jeunes touchés par les crises. Le Fond Education Cannot Wait renforcera la mobilisation des ressources au cours des cinq premières années, avec un objectif initial d'environ 150 millions de dollars la première année et l'ambition d'atteindre un niveau de financement de 1,5 milliard de dollars la cinquième année. Il s'agit donc de lever un financement total de 3,85 milliards de dollars sur 5 ans.

En juin 2019, l'INEE a signé une lettre d’entente (LoU) avec ECW pour promouvoir un intérêt commun à travers une coopération dans le domaine de l’éducation en situations d'urgence (ESU). Le partenariat a pour but de renforcer la collaboration entre ECW et l'INEE conformément au cadre stratégique 2018-2023 de l'INEE et du Plan Stratégique de ECW.  Les parties se sont mises d'accord pour coopérer dans trois domaines : (a) assistance et support technique, (b) partage d'information et communication, et (c) plaidoyer.

Pour plus d’informations et suivre les progrès réalisés par ce fonds , veuillez consulter www.educationcannotwait.org.

 


Projet de Partenariat Mondial

GPP Logos

L'INEE collabore avec le GEC (Global Education Cluster, c.-à-d. le cluster mondial pour l'éducation) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) dans le cadre d’un partenariat stratégique bénéficiant du soutien d'Education Cannot Wait (ECW). Leur but est d’entreprendre un examen complet des structures communes de coordination, de planification et d’intervention pour l’éducation en situation d’urgence. Ce partenariat servira à renseigner les pratiques, les défis et les écarts actuels rencontrés dans la coordination au niveau national et international.

Reconnaissant le besoin de renforcer une planification, une intervention et une coordination communes pour l'éducation dans des contextes de crises, ECW a rassemblé trois entités clés travaillant pour l'ESU (l'INEE, le GEC, l'UNHCR), tous ayant des missions et des rôles importants et variés dans le domaine de l'éducation et de l'action humanitaire.

Le Projet

L'INEE, le GEC et l'UNHCR travaillent avec l'ODI (Overseas Development Institute, c.-à-d. Institut pour le développement d'outremer) afin d'élaborer une série de rapports nationaux approfondis examinant des études de cas en Éthiopie, au Tchad, en Somalie et au Bangladesh, ainsi que des études documentaires en Syrie et en République Démocratique du Congo (RDC). Ensemble, avec une cartographie mondiale des structures de coordination, les études de cas auront pour but d'identifier les enseignements tirés dans plusieurs contextes d'urgence et leurs conséquences politiques à l'échelle mondiale.

L’étude examinera de près qui coordonne l'éducation en situations d'urgence et lors de crises prolongées, comment et pourquoi elle est coordonnée afin de formuler des recommandations sur les actions pouvant être menées dans différents contextes par divers intervenants, notamment le fond Education Cannot Wait et des partenaires clés.

Les résultats attendus du programme sont :

  • Les professionnels de l'ESU oeuvrant au niveau national et mondial disposent d'une meilleure connaissance et capacité pour améliorer la coordination, la planification et l'action communes en matière d'éducation.
  • La collaboration opérationnelle entre partenaires ESU, au niveau mondial et national, est renforcée pour soutenir une coordination, une planification et une action communes efficaces et harmonieuses dans leur programme.

Ce projet est axé sur l'élaboration de biens publics tels que :

  • Des données factuelles, axées sur le terrain, relatives à la planification, la coordination et l'action communes dans différents contextes ;
  • Des recommandations pour améliorer les mécanismes de planification, de coordination et d'action communes, afin d'influencer et d'encourager le renforcement de la collaboration ;  
  • Les pays sont épaulés pour améliorer la collaboration entre les acteurs de l'humanitaire et du développement, pour une action éducative plus harmonieuse, cohérente et durable ;
  • Les enseignements tirés et les recommandations sont diffusés à l'échelle mondiale.

Les fonds du projet financent une partie de la mise à jour des Outils pour l'ESU.

La publication des études de cas est prévue courant 2019.

 


Partenariat pour les Standards Humanitaires

HSP logo

Le Partenariat pour les Standards Humanitaires (HSP) est une collaboration entre les principales initiatives d'établissements de normes qui visent à rendre l'action humanitaire de meilleure qualité et plus responsable grâce au recours accru à des normes humanitaires.

Le partenariat vise à renforcer ces normes, en éliminant les répétitions, en menant des activités de plaidoyer collectives et en améliorant l'obligation de responsabilité envers les personnes affectées par les situations d'urgence.

Quel rôle joue l'INEE dans le HSP ?

Utilisés dans le cadre du HSP, les normes minimales de l’INEE permettront de garantir la création de liens indispensables dès le début d'une crise grâce à l'évaluation des besoins multi-sectoriels, puis à la planification commune et la réalisation d'une intervention globale. Le recours commun à ces standards permettra à l'INEE et aux autres organisations soumises au HSP d'améliorer la qualité de l’assistance apportée aux populations affectées par une crise et de renforcer la responsabilité des organisations dans la préparation et les réponses aux catastrophes. Pour que la réponse éducative soit efficace, une collaboration étroite est indispensable entre le secteur de l’éducation et les autres, notamment l'approvisionnement en eau et l'assainissement, la sécurité alimentaire et la nutrition, le logement et les établissements humains, les interventions sanitaires, l'éducation, la protection de l’enfance, la gestion de l'élevage, le relèvement économique et l'analyse du marché.

Les initiatives actuelles du HSP comprennent :

Pour de plus amples informations sur le HSP et les partenaires, veuillez consulter http://humanitarianstandardspartnership.org/

 


Cluster logoLe Cluster mondial pour l'éducation du Comité permanent inter-organisations (IASC)

 

Bien qu'ils ne soient pas intégrés à l'origine dans l'approche sectorielle prévue par la réforme de l’agenda humanitaire , des clusters et des groupes sectoriels pour l'éducation ont été formés dans des pays où des clusters étaient déployés. Cela a mené à une meilleure compréhension et une reconnaissance de l'intérêt d'inclure l'éducation dans l'approche sectorielle, car cela permet de résoudre les insuffisances de capacité et de rassembler les différents acteurs à l'échelle nationale afin de garantir une action éducative plus prévisible, rapide et efficace, reliée aux autres secteurs pertinents.

Reconnaissant l'importance d'un programme cohérent, fiable et responsable en situation d'urgence, le Comité InterAgences (IASC) a approuvé la création d’un cluster éducation. Le secteur de l'éducation dispose de bases solides sur lesquelles s'établir grâce au travail réalisé par le Réseau Inter-agences pour l'Éducation en Situations d'Urgence (INEE) sur les outils techniques, le partage d'information, le développement des compétences et les normes minimales de l'INEE pour l'éducation compatibles avec Sphere : Préparation, Intervention, Relèvement.

UNICEF et Save the Children co-dirigent le cluster mondial pour l'éducation de l'INEE, en collaboration étroite avec d’autres organismes clés et l'INEE. UNICEF et Save the Children assurent une supervision commune et garantissent la responsabilité conjointe des organisations à travers le Groupe Directeur du Cluster éducation de l'IASC. Les groupes de travail collaboratif entre représentants de plusieurs organismes font avancer les différents éléments du plan de travail du Cluster éducation de l'IASC.

 


Pour plus d'informations sur un partenariat avec l'INEE, veuillez contacter Laura Davison, Coordinatrice Principale des Politiques et Partenariats à laura.davison@inee.org.