Groupes collaboratifs de l'INEE

Groupe collaboratif en matière de données et de preuves

Les données et preuves visant à soutenir l'éducation dans les situations d'urgence constituent l'une des principales lacunes qui compromettent le financement ainsi que la programmation fondée sur les données probantes. L'absence de mécanismes systématiques pour mettre les données et preuves de l'ESU à la disposition d'un plus grand nombre d'utilisateurs limite les possibilités d'assimilation et d'apprentissage des données et des preuves du secteur. Bien que les données et preuves de l'ESU existent, elles ne sont pas toujours accessibles au public ou ne le sont qu’à des coûts de transaction élevés.

Le Groupe Collaboratif en matière de données et de preuves a été créé en mai 2018 lors des réunions du groupe de travail de printemps de l'INEE à Oslo. L'objectif global de ce groupe de collaboration en matière de données et de preuves est d'améliorer l'accessibilité, la qualité et l'utilisation des données et des preuves dans l'ESU, tout en réduisant les coûts de transaction liés à l'utilisation des données et des preuves. 

Les membres de ce groupe collaboratif travaillent avec d'autres organismes afin d'améliorer l'accès aux données et preuves de l'ESU et leur navigabilité. 

*Alors que cette itération des Groupes de Travail de l'INEE touche à sa fin (2018-2021), le Groupe Collaboratif en matière de données et de preuves est en train de revoir son mandat et ses priorités. Restez connectés pour de futures actualisations ! 

 

Activités 2018-2021

Les membres sont : UNESCO, NORRAG, FHI 360, IRC, FCA, RET, Jusoor, le Cluster Education, JEiE et RTI.

Groupe de Référence sur les Données de l'ESU

En juin 2019, le Groupe de Collaboration sur les Données et les Preuves de l’INEE a soutenu l'INEE, le NORRAG et le programme MEERs de l'USAID pour organiser un sommet sur les données de l'ESU à Genève. L'objectif de ce sommet de deux jours était de partager les travaux récents sur les questions de données d'ESU afin de mieux comprendre les défis posés par les données en ESU ; de discuter des bonnes pratiques et des réussites ; et de partager les initiatives récentes, dans le but de renforcer la cohérence humanitaire-développement et d'améliorer la programmation grâce aux données d'ESU. Le sommet a réuni des spécialistes des données d'ESU : décideurs politiques, praticien·ne·s, des donateurs, des universitaires et des agrégateurs de données travaillant dans les secteurs de l'humanitaire et du développement. 

Un agenda d'action ultérieur visant à faire avancer les recommandations du sommet a été partagé le 28 septembre 2019. Une recommandation clé de cet Agenda d'action était que l'INEE convoque un Groupe de Référence sur les données de l'ESU afin de créer un espace pour faire avancer les actions supplémentaires du Sommet des données. En 2020, l'INEE a confirmé le CEW et l'ISU de l'UNESCO comme co-présidents de ce nouveau groupe de référence. Le groupe a été officiellement lancé en décembre 2020. 

Pour en savoir plus sur le Sommet des données 2019, consultez la page de l'événement où vous pouvez consulter le programme ainsi que les interviews des panélistes. Pour en savoir plus sur le groupe de référence, cliquez ici

 

Agenda d'apprentissage et plateforme de données de l'INEE

Le Sommet des données de l'ESU s'est aligné sur le travail en cours de l'INEE pour faciliter les consultations d'un agenda d'apprentissage et pour développer une plateforme de données et de preuves en ligne. En 2018, l'INEE a commencé ce processus dans le but de renforcer la cohérence dans la création et la conservation des données de l'ESU. Le Sommet des données a fourni une consultation en profondeur dans cette série sur les données de l'ESU. En fin de compte, les consultations du programme d'apprentissage et la plateforme de preuves visent à renforcer la base de preuves de l'ESU en : 

  • Cartographiant les projets de recherche ou les partenariats existants ou en cours afin d'informer le tableau global des preuves de l'ESU et de s'assurer que les nouvelles recherches s'appuient sur les preuves et les recherches existantes et s'y connectent ;
  • Réduisant la duplication des efforts de recherche dans le but d'assurer que les fonds consacrés à la recherche en matière d'ESU soient maximisés et utilisés efficacement en comblant une lacune ; 
  • Consulter les praticien·ne·s et les universitaires pour identifier les principales lacunes en matière de données probantes sur l'ESU ;
  • Mettre en relation les universitaires et les praticien·ne·s pour renforcer la collaboration afin que les recherches produites soient utilisables par les différentes parties prenantes ; 
  • Recueillir différents niveaux de contribution mondiale et régionale afin de diversifier les voix représentées dans la conversation sur les données probantes de l'ESU ; 
  • Produire un inventaire des recherches existantes ainsi qu'un tableau des lacunes identifiées par les participants afin de servir de ressource clé pour le secteur de l'ESU.

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

Recueil des ressources de l’INEE

Le Groupe Collaboratif en matière de Données et de Preuves a développé, conserve et maintient les recueils de l'INEE sur : 

 

Bulletin d'information sur les données et les preuves

Lancé en 2021, le Groupe Collaboratif en matière de Données et de Preuves publie une lettre d'information trimestrielle pour mettre en évidence et partager les preuves émergentes, les données, les opportunités, etc. *Pour vous assurer de recevoir cette lettre, vérifiez vos préférences d'abonnement à l'INEE dans votre profil.

 

Notes d'orientation et outils

En réponse à une lacune constatée dans les directives, le Groupe Collaboratif en matière de Données et de Preuves est en train de développer une note de politique sur les préoccupations éthiques de la collecte, du stockage, du partage et de l'utilisation des données sur l'éducation dans les situations d'urgence et de crise prolongée. Il existe actuellement de nombreux conseils éthiques sur les données dans les contextes humanitaires, les données et les enfants ou la protection de l'enfance, les données sur l'éducation et, plus généralement, le big data.

 

Contact : Pour plus d’informations, veuillez contacter la coordinatrice de l'INEE pour le Groupe Collaboratif en matière de Données et de Preuves : sonja.anderson@inee.org.