Groupes de référence de l'INEE

Données ESU

Convoqué en décembre 2020, le Groupe de référence sur les données de l'ESU a pour objectif principal d'améliorer entièrement l'écosystème des données de l'ESU ou, à travers la création de biens publics mondiaux et la formation d’un consensus sur les modifications à apporter, de promouvoir des améliorations dans l'écosystème des données de l'ESU.

En s'appuyant sur les travaux des principaux acteurs, actrices et des groupes de travail sur les données de l'ESU et en les reliant, ce groupe vise à fournir une plate-forme stratégique mondiale pour un écosystème des données de l'ESU renforcé et plus collaboratif.

Contexte

Ce groupe de référence remplit une partie du programme d’action du Sommet sur les données de l’ESU de l’INEE de 2019 en permettant aux spécialistes de données de diverses organisations de collaborer sur les questions structurelles relatives aux données de l'ESU qui existent au sein de leurs organisations et entre elles.

Pour réunir ce groupe, le groupe de collaboration sur les données et les preuves de l’INEE  - coprésidé par FHI 360 et NORRAG - a consulté un large éventail d’acteurs et d’actrices sur la meilleure façon de constituer ce groupe avant de convier Éducation Sans Délai (ESD) et l'ISU à coprésider le groupe organisé par l’INEE pour la première année. Le leadership d’ESD et celui de l'ISU apportent le meilleur à la fois de l'expertise dans les situations d'urgence et du contexte du développement pour aborder une multitude de questions de plus en plus complexes.

Bien qu'il existe un large éventail d'initiatives actuelles en matière de données sur l'éducation à l'échelle mondiale, la phase de consultation a permis d’identifier une lacune bien précise dans les situations d'urgence. Ce groupe n'a pas l'intention de faire double emploi des travaux existants, mais de s'appuyer sur les initiatives pertinentes du groupe et de les relier entre elles. À ce titre, ce groupe remplacera un sous-groupe prévu sur les situations d’urgence pour le Groupe de coopération technique de l’UNESCO sur les indicateurs de l’ODD 4.

La première réunion du groupe de référence des données de l'ESU s'est tenue le 10 décembre 2020. Le groupe a été initialement formé pour une période d'un an, au cours de laquelle il examinera les progrès accomplis avant de s'entendre sur de nouveaux présidents et de nouvelles priorités stratégiques pour l'année suivante. Le groupe comprend actuellement des personnes représentantes des agences des Nations Unies, de la société civile, des donateurs, des ministères de l'Éducation, des universités et des fondations, et il s'efforcera d'inclure une plus grande représentation de divers acteurs et actrices au niveau national et régional.

Fonctions

Le groupe prend en charge les fonctions suivantes :

  1. Développement / examen de la stratégie : ce groupe élabore et convient des principaux défis reflétés dans une théorie du changement globale (TdC). Il s’agira d’un document vivant en ligne hébergé par l’INEE, régulièrement mis à jour avec de nouvelles données probantes et permettant aux membres de participer aux travaux du groupe et de suivre les progrès réalisés par rapport à des étapes clés.
  2. Développement des capacités : ce groupe encourage la mise en place ou crée des outils de développement des capacités pour les actrices et acteurs mondiaux ou nationaux ; et/ou convient des compétences en matière des données de l'ESU.
  3. Mobilisation des ressources : ce groupe fait également une place importante à la sensibilisation et à la mobilisation de ressources sur les questions clés des données de l'ESU. 
  4. Partage des connaissances / co-création de solutions : l'une des principales fonctions du groupe consiste à relier les différentes initiatives en cours en matière de données de l'ESU et à veiller à ce que l'information soit partagée et diffusée entre les membres et au réseau plus large de l'INEE.
  5. Établissement des normes / plaidoyer : Ce groupe s'emploie à traiter et à défendre les questions clés liées aux données de l'ESU, par exemple la désignation et l'utilisation d'une liste d'indicateurs fondamentaux de l'ESU et un meilleur positionnement des questions liées aux crises dans l'ODD4.


Axes de travail 

Le groupe a désigné les cinq principaux axes de travail suivants pour s'attaquer aux problèmes et pour renforcer l'écosystème des données de l'ESU.

  1. Rapport sur les données à l’échelle mondiale
  2. Partage, analyse et utilisation des données
  3. Renforcer les procédures de suivi, d’évaluation et d'apprentissage conjointes en vue d’obtenir des résultats collectifs dans l'ESU
  4. Normes des données
  5. Centraliser les voix nationales et locales dans la recherche et la collecte de données de l'ESU

Théorie du changement

Le DRG a défini cette Théorie du changement (ToC) pour guider son travail. Vous pouvez consulter les lacunes et les résultats escomptés en relation avec les axes de travail ici.

Pour un aperçu des membres et des méthodes de travail, veuillez consulter les Termes de référence.

Des questions ? Consultez les documents FAQ INEE DRG (en anglais).

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter la coordinatrice des données et des indicateurs de l’INEE : Sonja Anderson (sonja.anderson@inee.org) ou les coprésidents du INEE DRG : Christian Stoff (cstoff@unicef.org) et Bindu Sunny (b.sunny@unesco.org).