Alimentation et nutrition

Topic(s)
Secteurs humanitaires - sécurité alimentaire
Secteurs humanitaires - nutrition
Anglais
Français
Espagnol
Arabe
Portugais
Russe
Chinois, Mandarin
Japonais
Italien
Bahasa Indonésien

Qu’est-ce que la malnutrition?

NRC
© NRC

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) définit la malnutrition comme un déséquilibre dans l'apport énergétique ou nutritionnel d'une personne. Ce déséquilibre se traduit par deux types d’affections : une dénutrition, caractérisée par des carences ou des insuffisances en micronutriments, ou une obésité, caractérisée par une surconsommation de nutriments.  Sous toutes ses formes, la malnutrition comprend la dénutrition (émaciation, retard de croissance, insuffisance pondérale), l’apport insuffisant en vitamines ou minéraux, la surcharge pondérale, l’obésité et les maladies non transmissibles liées au régime alimentaire qui en résultent. La malnutrition touche les populations de tous les pays et impacte profondément et durablement la santé et les perspectives d’avenir. Elle provoque plus de maladies que n’importe quelle autre cause et représente un problème socio-économique, car elle freine le développement partout dans le monde.

Malgré les progrès importants réalisés au cours des dernières décennies, la mauvaise alimentation reste un énorme problème affectant toute la planète : une personne sur trois dans le monde souffre d’une forme de malnutrition. Selon les estimations, près d'un enfant de moins de 5 ans sur quatre, soit 150,8 millions d'entre eux,  souffrent d’un retard de croissance (taille insuffisante par rapport à l’âge), 50,5 millions souffrent d’émaciation (poids insuffisant par rapport à l’âge) et 20 millions de nouveau-nés présentent un faible poids de naissance. Dans le même temps, le nombre d’enfants en surpoids stagne depuis plus d'une décennie : en 2018, 38,3 millions d’enfants de moins de cinq ans sont en surpoids.

Comment une bonne nutrition permet-elle d'améliorer les performances scolaires ?

La prévention de la malnutrition est le moyen le plus efficace d’obtenir des résultats durables. La période clé pour la prévention dure des 1000 premiers jours de conception jusqu'à l'âge de deux ans, car l’alimentation et les soins offerts à une mère et à son enfant pendant cette période ont un profond impact sur la capacité de l'enfant à grandir, à apprendre et à bien se développer. Les dégâts occasionnés pendant ce court laps de temps peuvent entraîner un retard de croissance et avoir des effets irréversibles sur les facultés cognitives de l’enfant, limitant grandement ses capacités d’apprentissage lors de sa scolaritéIl est important de noter que les enfants sont des indicateurs indirects de la gravité d'une crise, leur bien-être indiquant la gravité de leur état de santé et nutritionnel ainsi que de  l'état de leur mère.

L'investissement dans l’amélioration de la situation nutritionnelle des enfants en âge scolaire contribue efficacement à améliorer leurs résultats d'apprentissage. Les études montrent que la mise à disposition de repas dans les écoles et de rations à emporter à la maison, par le biais de programmes d'alimentation scolaire, atténue la faim à court terme, améliore la capacité des enfants à se concentrer, à apprendre et à réaliser des tâches spécifiques, et augmente le taux de scolarisation des filles. Il a été démontré que les programmes d’alimentation scolaire incitent à la scolarisation de plus d’enfants et représentent une mesure de soutien social contribuant à maintenir les enfants à l’école, particulièrement dans les zones où les revenus sont bas et l’insécurité alimentaire élevée. En effet, 45 études examinant les programmes d’alimentation scolaire ont montré que les enfants qui reçoivent des repas à l’école tout au long de l’année scolaire enregistrent 4 à 7 jours de présence en plus par rapport aux enfants qui n’en bénéficient pas. Ces programmes contribuent également à améliorer leur alimentation, car les repas et goûters enrichis proposés par les écoles réussissent à réduire la prévalence de l’anémie et à améliorer l'état de micro-nutrition. L'éducation alimentaire et nutritionnelle en milieu scolaire (SFNE) dépasse le cadre de la salle de classe, car elle implique la famille de l’enfant et l’ensemble de la communauté à laquelle il appartient. En offrant des occasions de promouvoir une alimentation saine et des habitudes d'activité physique chez les enfants, les écoles contribuent à la prévention de la malnutrition infantileet exercent une influence positive avérée sur la santé des frères et sœurs cadets.

Nourriture, alimentation et urgences

Mae Sot
© Mae Sot, IRC

Les conflits et les catastrophes naturelles aggravent ce problème. Le changement climatique, la dégradation de l'environnement et les risques naturels touchent de façon disproportionnée les communautés vulnérables ; les conflits violents menacent les vies de millions d’enfants et de leur famille. Les situations d’urgence sont souvent caractérisées par un accès limité à une nourriture saine et à l’eau potable, ainsi que par une perturbation des services de santé et de nutrition. Dans ce type de situation, l’aide alimentaire est essentielle pour sauver des vies ; la mise à disposition des bons aliments au bon moment peut également contribuer à changer des vies grâce à une bonne compréhension des besoins nutritionnels à long terme des populations. En reliant les interventions d’urgence à court terme aux actions humanitaires à long terme, les organisations luttent contre les causes de l’insécurité alimentaire et aident à briser le cycle de la pauvreté.

La faim et la malnutrition constituent des préoccupations essentielles pour les réfugiés et les populations déplacées, dont un bon nombre souffre d'une ou plusieurs formes de malnutrition. Sur les 815 millions de personnes dénutries comptabilisées dans le monde, 489 millions vivent dans des pays vulnérables, touchés par les conflits et la violence. En outre, sur les 155 millions d’enfants souffrant d'un retard de croissance dans le monde, 122 millions résident dans des pays touchés par des conflits. Pour beaucoup d’enfants réfugiés à travers le monde, la salle de classe est devenue un des rares lieux où ils se sentent normaux et en sécurité. Pendant les crises, les programmes d’alimentation scolaire parviennent à répondre aux besoins nutritionnels de base tout en permettant aux enfants de retourner à l’école. En Égypte, en Jordanie et au Liban, les programmes d’alimentation scolaire aident les enfants syriens réfugiés à améliorer leur nutrition et encouragent les parents à les envoyer régulièrement à l’école. Les repas comprennent des fruits frais, des goûters préparés localement et une briquette de jus de fruit ou de lait. Ces aliments leur fournissent l’énergie nécessaire aux apprentissages et leur enseignent les bases d’une bonne alimentation ainsi que l’importance de consommer des repas équilibrés.

Statistiques clés

  • En 2017, 821 millions de personnes, c'est-à-dire environ une personne sur neuf dans le monde, étaient dénutries (source)
  • En 2018, 149 millions d’enfants de moins de cinq ans, c'est-à-dire plus d’un sur cinq, souffraient d'un retard de croissance. En 2018, 49 millions d’enfants de moins de cinq ans à travers le monde souffraient d’émaciation et 40 millions étaient en surpoids. (source)
  • Sur les 815 millions de personnes dénutries comptabilisées dans le monde, 489 millions vivent dans des pays vulnérables, touchés par les conflits et la violence. (source)
  • Sur les 155 millions d’enfants souffrant d'un retard de croissance dans le monde, 122 millions résident dans des pays touchés par des conflits. (source)
  • La dénutrition est associée à environ 45 % des décès chez les enfants de moins de cinq ans, principalement dans les pays à revenu faible ou moyen. (source)
  • La malnutrition sous toutes ses formes coûte jusqu’à 3500 milliards de dollars par an à la société, dont 500 milliards de dollars par an pour le surpoids et l’obésité à eux seuls. (source)
  • Les programmes d’alimentation scolaire peuvent permettre aux enfants  d’intégrer l’école et d’y rester. Les études ont montré que ces programmes peuvent augmenter le taux de scolarisation de 9 % en moyenne. (source)
  • Au moins 368 millions d’enfants en âge d’intégrer la maternelle, le primaire et le secondaire reçoivent de la nourriture à travers le monde. Aujourd’hui, l'Inde alimente plus de 100 millions d’enfants, le Brésil, 48 millions, la Chine, 44 millions; enfin, l’Afrique du Sud et le Nigeria alimentent chacun plus de 9 millions d’enfants. Dans l'ensemble de ces pays, plus de la moitié des enfants bénéficiant de ces programmes sont des filles. (source)

 

Ce recueuil a été élaboré avec le soutien d’Aysha Joan Liagamula Kayegeri, experte auprès de Common Wealth.

Report

2019 The State of Food Security and Nutrition in the World

Publié par
United Nations Children's Fund (UNICEF)
World Food Programme (WFP)
World Health Organization (WHO)
,
Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO), International Fund for Agricultural Development (IFAD)

This report presents the latest estimates on food insecurity, hunger and malnutrition at the global and regional levels. It also presents an in-depth analysis of the impacts of economic slowdowns and downturns on food security and nutrition. 

English
Rapport

2018 Rapport sur la nutrition mondiale

Publié par
Autre
,
Development Initiatives

Ce rapport rassemble les données existantes, présente les dernières innovations en la matière et analyse les nouvelles données afin de faire la lumière sur les mesures nécessaires pour mettre fin à la malnutrition sous toutes ses formes d'ici 2030. 

 

Anglais
Rapport

L’école, un système pour améliorer la nutrition

Publié par
Autre
,
Fondation globale pour la nutrition des enfants (UNSCN)

Ce document de travail montre que les écoles offrent une occasion unique d'améliorer la nutrition. Considérer les écoles comme un système alimentaire destiné à améliorer la nutrition offre un aperçu des interventions à mettre en œuvre et à combiner pour assurer les meilleurs résultats possibles en matière de nutrition pour les enfants scolarisés, leurs familles et leurs communautés.

Anglais
Espagnol
Français
Arabe
Russe
Chinois, Mandarin
White Paper

Stepping up school-based food and nutrition education

Publié par
Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO) and United Arab Emirates University

This paper is a product of the international expert consultation “Stepping up School-based Food and Nutrition Education: Exploring Challenges, Finding Solutions and Building Partnerships,” developed by FAO in collaboration with the UAEU to develop a shared vision of effective school-based food and nutrition education (SFNE) and its future in low and middle-income countries

English
Book/eBook

Global School Feeding Sourcebook: Lessons from 14 Countries

Publié par
World Bank
World Food Programme (WFP)
,
The Partnership for Child Development (PCD)

This Sourcebook is the third analysis of school feeding programs by the World Bank, PCD and WFP. It analyses case studies in fourteen different countries in order to describe the immense diversity of approaches that are used by national programs, and understand the strengths and challenges of implementing national programs at scale.

English
Manual/Handbook/Guide

Home-Grown School Feeding Resource Framework

Publié par
World Food Programme (WFP)
,
Food and Agriculture Organization (FAO)

This resource framework is intended as a guidance tool for the design, implementation and monitoring of home-grown school feeding programmes. It aims to exploit the potential of school feeding in alleviating rural poverty by supporting the development of home-grown school feeding (HGSF). 

English
Autre

Enquête mondiale 2019 sur les programmes d’alimentation scolaire

Publié par
Autre
,
Fondation globale pour la nutrition des enfants (GCNF)

Les programmes d’alimentation scolaire - par lesquels les élèves reçoivent des collations, des repas ou d’autres aliments dans les écoles ou par leur intermédiaire - sont courants dans le monde entier. 

Anglais
Espagnol
Français
Portugais
Russe
Chinois, Mandarin
Arabe
Report

Research on Food Assistance For Nutritional Impact Synthesis Report

Publié par
Concern Worldwide
,
Action Against Hunger, ENN, UCL

In a comprehensive literature review published in March 2015, the REFANI consortium partners identified what was currently known about the nutritional impact of cash transfer programmes (CTPs) in food assistance and nutrition programming, as well as the gaps that remain in the existing evidence base.

English
Manual/Handbook/Guide

Guidelines for Implementing Interagency Health and Nutrition Evaluations in Humanitarian Crises

Publié par
United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR)

These evaluations examine the impact of health and nutrition interventions on populations affected by a humanitarian crisis. They aim to improve the performance of the health and nutrition sector by identifying gaps and overlaps in programming, and to decrease threats to the lives and health of affected populations.

English
Book/eBook

The Management of Nutrition in Major Emergencies

Publié par
International Federation of Red Cross and Red Crescent Societies (IFRC)
United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR)
World Food Programme (WFP)
World Health Organization (WHO)

This manual aims to improve understanding of the nutritional implications of an emergency situation and of the need to include nutrition in plans for emergency preparedness. It defines the nutritional needs of the individuals in emergency situations and offers an overview of the major nutritional deficiency diseases and micronutrient deficiencies likely to be encountered.

English
Manual/Handbook/Guide

UNHCR Nutrition in Camps

Publié par
United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR)

Food security and nutrition interventions in camps aim to improve the immediate food security and nutritional well-being of refugees, mainly by tackling the immediate and underlying causes of malnutrition. This guideline provides instruction on nutrition provision in camps. 

English
Website

Maternal, Infant and Young Child Nutrition

Publié par
Save the Children

This resource centre includes reports, articles and documents from Save the Children's maternal, infant and young child nutrition programs. 

English
Manual/Handbook/Guide

Guidelines for Selective Feeding: The Management of Malnutrition in Emergencies

Publié par
United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR)
World Food Programme (WFP)

This revised version is intended as a practical guide to design, implement, monitor and evaluate selective feeding programmes in emergency situations, namely to answer the following key questions:

  • Which type and combination of selective feeding programmes are required?
  • How should each be implemented?
English
Manual/Handbook/Guide

Operational Guidance on Infant Feeding in Emergencies (OG-IFE) Version 3

Publié par
IFE Core Group

The OG-IFE aims to provide concise, practical guidance on how to ensure appropriate infant and young child feeding in emergencies. It applies to emergency preparedness, response and recovery worldwide to minimise infant and young child morbidity and/or mortality risks associated with feeding practices and to maximise child nutrition, health and development.

English
French
Spanish
Italian
Japanese
Bahasa Indonesia
Manual/Handbook/Guide

Updates on the Management of Severe Acute Malnutrition in Infants and Children

Publié par
World Health Organization (WHO)

This guideline presents the updated evidence and practice for key interventions and will also serve to inform revisions of the manual. It provides global, evidence-informed recommendations on a number of specific issues related to the management of severe acute malnutrition in infants and children. 

English
Advocacy Statement

Child Growth Standards and the Identification of Severe Acute Malnutrition in Infants and Children

Publié par
United Nations Children's Fund (UNICEF)
World Health Organization (WHO)

This statement presents the recommended cut-offs, summarizes the rationale for their adoption and advocates for their harmonized application in the identification of 6–60 month old infants and children for the management of severe acute malnutrition (SAM). It also reviews the implications on patient load, on discharge criteria and on programme planning and monitoring.

English
Project Brief

Weekly Iron Folate Supplement Program

Publié par
US Agency for International Development (USAID)

Iron deficiency and iron deficiency anemia in adolescence is a major public health issue in Afghanistan, where the prevalence of anemia is among the highest in the world. The Afghan National Nutrition Survey (2013) findings indicate that anemia exists in all age groups and is particularly high among adolescent girls.

English
Journal Article

Vitamin A Supplementation: Who, When and How

Publié par
Community Eye Health

This article provides guidelines for vitamin A supplementation in children and women and discusses when it is safe to phase out supplementation. 

English